• Steve Legler

Le facteur temps propre aux trois cercles



L’entreprise, la famille et la propriété évoluent à des rythmes différents

Je suis un fervent adepte du modèle des trois cercles depuis que je l’ai découvert, il y a environ dix ans, moment où j’ai presque tout de suite commencé à écrire à ce sujet. Voir Trois cercles + sept secteurs = une révélation (en anglais).


Il demeure le moyen le plus simple d’aborder d’emblée un grand nombre de questions auxquelles les familles en affaires font face, d’une façon que tout le monde comprend bien.


Le modèle de Tagiuri et Davis existe depuis plus de 40 ans. Beaucoup l’ont commenté, ont essayé de le modifier, ont ajouté ou changé la taille des cercles, les ont transformés en sphères, etc.


Cependant, j’ai vu très peu de commentaires sur la temporalité qui définit chacun de ces trois domaines.


Remédions à cela tout de suite!

 

La métaphore de l’horloge analogique classique

La plupart des articles que j’écris, dont celui-ci, sont inspirés d’une manière ou d’une autre de discussions de groupe auxquelles je participe sur Zoom.


Cette fois, quelques personnes représentant des entreprises familiales locales se sont réunies dans l’Espace ORIA pour explorer l’idée d’organiser un événement d’ici un an qui célèbre les familles en affaires.


Parmi les participants figuraient des personnes d’une université locale (HEC Montréal), des praticiens qui travaillent auprès de familles en affaires (comme moi) et quelques dirigeants d’entreprises familiales plutôt chouettes, que j’ai été ravi de rencontrer.


La discussion, somme toute constructive, a pris plusieurs tournures. Bien que je n’y aie pas assisté dans l’optique de trouver un sujet de blogue, lorsqu’un universitaire a mentionné le modèle des trois cercles, j’ai dressé l’oreille, car je ne m’attendais pas à ce qu’on en parle dans ce contexte.


Puis, il a présenté une analogie avec une horloge et les aiguilles représentant les secondes, les minutes et les heures.


Wow!

 

Souvenirs, confusion et empressement

Quelqu’un lui avait fait remarquer qu’on pouvait représenter les trois cercles par les aiguilles d’une horloge traditionnelle.


Je suis presque sûr que j’ai arrêté d’écouter à ce moment-là parce que le bouillonnement de mes idées avait pris le dessus.


Je ne sais pas exactement quelle aiguille représentait quel cercle selon lui. Je ne suis donc pas certain de partager le même point de vue, mais voici ce qui m’inspire en ce moment.


J’avais écrit sur la propriété dans lequel j’avançais qu’il s’agit du cercle le plus stable; il devrait donc, à mon avis, correspondre à l’aiguille des heures. Voir Le syndrome de la propriété encombrante dans les entreprises familiales (en anglais).


Qu’en est-il des secondes et des minutes?

Alors, qu’en est-il de l’aiguille des secondes et des minutes qu’il faut associer à la famille ou à l’entreprise?


Eh bien, le plus souvent, j’aurais tendance à dire que l’entreprise fonctionne à un rythme accéléré, surtout lorsqu’il s’agit d’une entreprise en activité comptant de nombreux employés qui travaillent possiblement de nombreuses heures quotidiennement, peut-être même nuit et jour.


Je dirais que le cercle de la famille correspondrait plus à l’aiguille des minutes, car les choses y évoluent à un rythme plus rapide qu’en matière de propriété, sans toutefois que des changements notables surviennent fréquemment.


Par exemple, vous pourriez mettre à jour un génogramme familial une fois par année en modifiant l’âge des membres sans être loin du compte.

 

Attention, concentration et intention

Vous vous demandez peut-être de quoi il en retourne, et si vous souhaitez encore le découvrir (en supposant que votre attention n’a pas flanché!), voici mes réflexions sur la pertinence de tout cela.


Très souvent, les membres de la famille qui travaillent dans l’entreprise y accordent trop d’attention, au détriment de leur famille.


Ils suivent l’aiguille des secondes parce qu’elle bouge rapidement; pendant que l’entreprise a fait cinq fois le tour de l’horloge, l’aiguille des minutes n’a pratiquement pas bougé et passe facilement inaperçue.


Maintenant, transposez cette métaphore à la propriété, et vous pourrez à peine remarquer ses changements.


Sauf qu’un jour...


Ne laissez pas les secondes vous distraire de l’horloge

Il peut être très tentant de prêter attention au cercle de l’entreprise qui évolue rapidement et d’oublier que les minutes et les heures continuent aussi d’avancer à leur propre rythme, plus lent.


Les autres cercles, surtout le cercle familial, nécessitent aussi qu’on y dirige son attention, sa concentration et son intention.


Ne vous laissez pas distraire par l’aiguille des secondes.

0 commentaire